Bande dessinée tintin

Si vous êtes un fan de bandes dessinée, vous avez sûrement déjà entendu parler des très célèbres aventures de Tintin. Il s'agit là de l’un des plus grands succès du XXe siècle ayant marqué plus d’une génération. Les aventures que vit Tintin, le héros de la bande dessinée et ses compagnons, ont lieu aux quatre coins du monde. Vous serez séduit par la beauté des paysages peints et par le mystère que cache chaque histoire. Dans cette revue, voici les débuts de cette bande dessinée à succès et ses différentes adaptations !

Naissance de la série

La bande dessinée « Les aventures de Tintin » est née entre la période de 1929 à 1930. C'est la période au cours de laquelle télévision et Smartphone n’étaient pas encore présents dans tous les ménages.

L’auteur de la BD n’est nul autre que Hergé, de son vrai nom Georges Rémi. Il entre en septembre 1925 au service du quotidien belge, le « Vingtième siècle ». Ce n’est qu’en 1928 qu'il sera chargé d’animer le supplément hebdomadaire « le petit vingtième » pour lequel il crée, le 10 janvier 1929, le premier tome des Aventures de Tintin intitulé « Tintin au pays des Soviets ».

Le concept est très vite adopté par les lecteurs qui sont immédiatement séduits par le personnage du petit reporter et de son chien blanc. Le côté humoristique et mystérieux de l’ouvrage plaît énormément à ces derniers. La BD fait ses débuts en abordant un récit anticommuniste pour se plier à la ligne éditoriale du « Vingtième siècle ».

Son succès est tel qu’une mise en scène est réalisée pour signifier le retour de Tintin du pays des soviets somme le relate l’histoire. De nombreux lecteurs se déplacent pour voir le héros de leur BD préférée arriver.

Un boom de popularité

Après la parution du tout premier volume de la série « Les aventures de Tintin », la BD prend, en effet, une tout autre tournure.

Le directeur du « Vingtième siècle » Norbert Wallez, désire faire naître auprès des jeunes lecteurs de la bande dessinée, une vocation coloniale. C’est ce que révèle le deuxième volume de la série « Tintin au Congo ». Ensuite, vient le troisième volume « Tintin en Amérique » dans lequel Hergé réussit à faire découvrir la culture amérindienne.

Les éditions Casterman

La série prend encore un tout autre tournant lorsque l’auteur signe un contrat avec la maison d’édition Casterman. La bande dessinée est propulsée grâce à sa nouvelle langue de parution : le français ! Le succès de la série n’en est que plus colossal.

Hergé, dès lors, se détache des actualités politiques pour mieux approfondir son style romanesque et faire ressortir le côté rêveur de sa bande dessinée. Il apportera par la suite beaucoup plus de réalisme à ses écrits en mettant en scène des histoires plus vraies que nature.

Le quotidien Le soir

La Seconde Guerre mondiale viendra perturber l’évolution du roman, mais Hergé trouve le moyen de continuer à produire, même dans une ambiance tendue. Avec l’accord de la propagande nazie, la série continuera de paraître pour servir d’instrument de pénétration de l’opinion publique. C’est accompagné de nouveaux collaborateurs que Hergé rejoint le quotidien « Le Soir » et continue de faire parler son génie.

Le journal TINTIN

Le journal TINTIN est alors créé quelque temps après pour que le reste de la série y paraisse. En somme, ce sont 24 volumes de la série « Les aventures de Tintin » qui ont été réalisées :

  • Tintin au pays des Soviets ;
  • Tintin au Congo ;
  • Tintin en Amérique ;
  • Les cigares du Pharaon ;
  • Le Lotus bleu ;
  • L’Oreille cassée ;
  • L’Île noire ;
  • Le Sceptre d’Ottokar ;
  • Le Crabe aux pinces d’or ;
  • L’Étoile mystérieuse ;
  • Le Secret de la Licorne ;
  • Le Trésor de Rackham le Rouge ;
  • Les Sept Boules de cristal ;
  • Le Temple du Soleil ;
  • Tintin au pays de l’or noir ;
  • Objectif Lune ;
  • On a marché sur la Lune ;
  • L’Affaire Tournesol ;
  • Coke en stock ;
  • Tintin au Tibet ;
  • Les Bijoux de la Castafiore ;
  • Vol 714 pour Sydney ;
  • Tintin et les Picaros ;
  • Tintin et l’Alph-Art.

En dehors de toutes ces parutions, Hergé a également produit de nombreuses autres aventures hors-séries de Tintin et ses compagnons.

Les personnages principaux de la série

Quand on parle des aventures de Tintin, le tout premier personnage auquel l’on pense est Tintin. Un jeune reporter dont l’âge n’est pas mentionné dans la série. Son intégrité et son intérêt pour les mystères constituent la base même de la série. Il sera à chaque fois mêlé à des affaires dangereuses qui, la plupart du temps, menacent toute une nation.

Pour dénoncer les complots et résoudre les énigmes, Tintin est accompagné de son petit chien Milou. Un adorable fox-terrier blanc qui s’avèrera être son plus grand atout. Pour se sortir des situations délicates et parfois sans issues, Tintin pourra compter sur l’aide de son fidèle compagnon.

Le capitaine Haddock et le professeur Tournesol deviendront par la suite les fidèles compagnons de Tintin qui ne manquent pas de le suivre dans chacune de ses aventures. L’un est alcoolique, colérique et bagarreur. Tandis que l’autre est scientifique, érudit et tête en l’air.

C’est avec cette petite équipe de choc que la plupart des aventures de Tintin se dérouleront, que ce soit quelque part en Afrique ou sur la Lune. Les policiers Dupont et Dupont, deux inspecteurs, feront également apparition à de nombreuses reprises, mais sur un simple ton humoristique la plupart du temps.

En résumé, la BD "Les aventures de Tintin" a connu un tel succès qu’elle sera adaptée à de nombreuses reprises au cinéma, à la télévision, au théâtre, et même, à la radio.