Lucky Luke la meilleur bd au monde

Lucky Luke ou l’homme qui tire plus vite que son ombre est le héros d’une série de bandes dessinées portant son nom. La bande dessinée voit le jour en 1946 dans un hors-série du journal de Spirou. Elle connaît dès lors un succès qui ne cessera d’augmenter par la suite. Découvrez ici le parcours de cette bande dessinée ainsi que les raisons de son succès mondial.

Lucky luke

Une parfaite parodie du Far West

La bande dessinée Lucky Luke parle en réalité d’un cow-boy solitaire du Far West. Il est connu pour être un fabuleux tireur,   « l’homme qui tire plus vite que son ombre ». Dans ses aventures, il est accompagné de son cheval Jolly Jumper. Un chien du nom de Rantanplan apparaît de temps en temps et se retrouve souvent dans des situations drôles. Lucky Luke est considéré comme un héros du Far West. Son rôle est de défendre la veuve et l’orphelin, rétablir la justice et punir les méchants. Dans le rôle des méchants, on retrouve souvent les frères Dalton. Ce sont d'incorrigibles criminels qui tentent tout le temps de commettre des forfaits.

Évolution de la BD Lucky Luke

Lucky Luke est une œuvre originale du dessinateur belge Morris. Il publie sa BD pour la première fois en 1946 dans le journal de Spirou, car pour lui, le style du journal est plus en accord avec le sien que d’autres. Spirou est plus ouvert et fantaisiste selon lui. En 1948, ce dernier rejoint les États-Unis d’Amérique pour fuir une troisième guerre mondiale imminente. Il est par ailleurs animé par un désir profond de découvrir le pays de la bande dessinée.

Il restera 6 ans dans le pays en envoyant les planches de sa bande dessinée au journal Spirou. C’est alors aux États-Unis que sort le premier album de sa série « La mine d’or de Dick Digger » en 1949. Grâce à ses contacts avec les éditeurs américains, Morris réussira à faire connaître sa bande dessinée au public américain. C’est d’ailleurs en Amérique qu’il invente le personnage des frères Daltons inspirés de vraies personnes de la vie réelle.

En 1960, Morris change d’éditeur pour accroître la popularité de sa BD Lucky Luke, ce qui est un véritable succès. Pilote est le nouveau journal dans lequel la suite de la série est publiée avec comme premier numéro « Dalton City ». Ce partenariat ne durera que 5 années. Par la suite, la BD voyage tantôt sur les pages du journal Spirou, tantôt sur celle du nouvel observateur et même Paris Match.

Un succès mondial

Sous cette sphère de justice et d’aventure apparaît également une touche très humoristique qui plait beaucoup au public de la série. Enfants et adultes partout dans le monde entier sont adeptes de la série et ne ratent jamais la sortie d’un nouvel épisode. La série compte en 2021, 80 albums parus aux éditions Dupuis, Dargaud et enfin Lucky Comics.

Lucky Luke est l'une des bandes dessinées les plus vendues en Europe. Elle a été traduite dans de nombreuses langues et commercialisée dans plusieurs pays. Le succès de la bande dessinée est tel qu’elle a aussi été adaptée à la télévision. Elle est passée en long-métrage au cinéma et à la télévision. Il y a aussi eu :

  • des jeux vidéo ;
  • des jeux de société ;
  • et des jouets Lucky Luke.

La popularité de ce personnage est tellement énorme qu’une énorme industrie s’est formée autour. Il est d’ailleurs symbole de rapidité pour beaucoup de Français et de Belge qui se réfère tout de suite à son titre de « l’homme qui tire plus vite que son ombre ».

À la mort de Morris en 2001, la série sera reprise un an après sous la supervision d’Achdé. La série d’origine Lucky Luke aura en tout été publié sur une quarantaine d’années. Le nom de l’homme qui tire plus vite que son ombre aura fait le tour du monde et gagné le cœur de millions d’enfants.